UIPP
Le siècle vert

Le Manifeste pour des ruralités vivantes interpelle les politiques pour une relance durable et solidaire

Forts de leurs expériences et expertises, 36 acteurs historiques et d’avenir des territoires, dont l’UIPP, adressent dix propositions aux candidats à l’élection présidentielle pour que la ruralité accède à la place qui doit être la sienne. Qu’elle soit au cœur de la souveraineté française !

#Ruralitésvivantes ! La ruralité attire. La crise Covid-19 a modifié le regard que portent les citadins sur les campagnes. Les territoires ruraux sont une chance pour l’économie française. L’agriculture et son tissu industriel agroalimentaire en constituent l’un des fleurons. En cette période de relance économique, 36 organisations, dont l’UIPP, interpellent les candidats à la présidence de la République à travers un manifeste. Leur leitmotiv : Renforçons l’attractivité et développons le vivre ensemble, hors les cités !

Réunis le 7 octobre à la FNSEA, ils ont consigné une tribune, laquelle reprend les trois axes prioritaires du manifeste :

  • Prioriser et accompagner la vitalité économique.
  • Faire de la ruralité un acteur moteur dans la lutte contre le changement climatique et la préservation de la biodiversité
  • Développer le vivre-ensemble

Libérer l’énergie des acteurs de terrain

À l’approche globale, les signataires recommandent le cas par cas, en examinant les opportunités à exploiter, « et en libérant réellement les énergies des acteurs de terrain, au premier rang desquels se situent les acteurs économiques. »  Par exemple, en facilitant l’installation d’entreprises ainsi que l’accès aux technologies et services dans des communes peu denses. « En revitalisant le tissu industriel, agricole, commercial et artisanal des zones rurales, de nouvelles opportunités économiques émergeront », témoignent-ils. 22,4 millions de français vivent dans les zones rurales, soit 35 % de la population.

Les entreprises rurales sont perçues comme un acteur moteur du développement durable. L’agriculture produit de l’énergie renouvelable, stocke du carbone. Les projets de territoires, comme les Projets alimentaires territoriaux (PAT) sont aussi à développer en simplifiant leur mise en œuvre. Enfin le volet du « bien vivre ensemble » tient une place clé pour co-construire l’avenir des territoires.  Des objectifs chiffrés sont mis en perspectives ainsi que des plans d’actions.

Manifeste pour une ruralité vivante

Consultez le manifeste

Ceci pourrait aussi vous intéresser

La force d'un réseau actif et engagé

Progresser ensemble

Nous, acteurs du monde agricole, aux côtés des autres organisations professionnelles agricoles, prenons part à l’ambition collective de construire une trajectoire de progrès pour la protection de toutes les cultures, fondée sur des solutions concrètes, efficaces, durables et acceptées de tous.

En savoir plus

Open Agrifood, 18 mesures adressées à Julien Denormandie en faveur de l’alimentation durable

En savoir plus
Restez informé de nos actualités Je m'inscris à la Newsletter