UIPP
Le siècle vert

Open Agrifood, 18 mesures adressées à Julien Denormandie en faveur de l’alimentation durable

Avec un espace de conférences organisé en groupes de travail, la session 2021 d’Open Agrifood 2021 a permis d’isoler des actions concrètes pour aller plus loin que la loi EGAlim. L’initiative a été saluée par le ministre de l’Agriculture qui compte examiner ces propositions.

À l’issue des deux journées des conférence-ateliers des États généraux national de l’alimentation organisées dans le cadre du forum Open Agrifood à Orléans les 9 et 10 novembre, 18 fiches actions pour accroitre la compétitivité de l’agriculture française ont été adressées à Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture. Présent en visioconférence lors de la séance d’ouverture, il s’est engagé à les examiner. « Notre ambition est d’apporter à l’Etat des idées à partir d’un travail collectif, a expliqué Philippe Noyau, vice-président de l’Open Agrifood. La complexité du sujet nous impose de réussir à tous nous mobiliser. Les actions que nous avons soumises doivent continuer à faire vivre les EGAlim. »

La juste rémunération des filières agricoles au cœur des défis

Pour le ministre de l’Agriculture, les trois principaux défis à relever sont la juste rémunération des acteurs des filières agricoles et agroalimentaires, la souveraineté alimentaire et la nutrition. Il a aussi rappelé que la première mission de l’agriculture est de nourrir les hommes : « Au nom de l’environnement nous ne devons pas fragiliser celui de produire, d’où notre soutien dans la troisième révolution agricole via le plan France 2030 avec un investissement dans le numérique, la robotique, la génétique et le biocontrôle. »

Emmanuel Vasseneix, président d’Open Agrifood, a salué la prise de conscience politique face au danger économique qui menace les filières : « C’est à nous d’inverser cette tendance. L’Open Agrifood en est un outil précieux pour que tous ensemble, nous ayons la capacité de construire une filière plus agile, plus résiliente et plus performante

Pour accroitre l’attractivité des métiers en agriculture et agroalimentaire, le ministre appelle à multiplier les canaux de communication avec les jeunes. L’Open Agrifood s’engage dans cette voie puisque 500 jeunes ont participé à la manifestation. Ils ont pu rencontrer les entreprises dans l’espace Job Dating.

Pour Emmanuel Vasseneix, président d’Open Agrifood et Philippe Noyau, vice-président (à gauche), l’Open Agrifood doit être « au service de la prochaine mandature présidentielle en privilégiant le passage à l’action et en réaffirmant l’intérêt de produire notre alimentation en France ».

Focus sur les Ateliers des Etats généraux nationaux de l’alimentation

L’UIPP et ses adhérents ont participé aux ateliers des Etats généraux nationaux de l’alimentation co-construits dans le cadre d’Open Agrifood et son plan Agirfood

Parmi les 18 actions actées :

  • L’institution d’une Fédération française des filières
  • La réalisation d’un mode d’emploi de la contractualisation
  • Faire de la baguette le cheval de Troie de la filière agroalimentaire à l’international
  • L’installation d’une instance locale avec tous les acteurs de l’alimentation pour faciliter la mise en oeuvre de solutions avec les décideurs politiques
  • La création de Discuss’eau, espace de discussion sur le partage de l’or bleu
  • La rédaction d’Econom’eau, le catalogue des solutions pour économiser l’eau
  • La mise en place d’une campagne de communication éducative pour montrer les bénéfices d’innovations agricoles clés en réponse au défi du climat
  • Le renforcement du lien social pour les personnes en précarité
  • Le lancement de l’Open Agrischool

Lancement de la conférence sur l’eau

Ceci pourrait aussi vous intéresser

Open Agrifood : participez aux conférences ateliers des Etats généraux annuels de l’alimentation

En savoir plus
La force d'un réseau actif et engagé

Progresser ensemble

Nous, acteurs du monde agricole, aux côtés des autres organisations professionnelles agricoles, prenons part à l’ambition collective de construire une trajectoire de progrès pour la protection de toutes les cultures, fondée sur des solutions concrètes, efficaces, durables et acceptées de tous.

En savoir plus
Restez informé de nos actualités Je m'inscris à la Newsletter