Partager ce contenu
Adhérents / Initiative

Sitevi 2023 : l’actualité de Corteva, Certis Belchim, De Sangosse, Action Pin et Sumi Agro

Traditionnellement sur le Sitevi, la protection des cultures constitue le thème principal du hall A6. L’édition 2023 accueille sur cet espace six adhérents de Phyteis : Corteva, Certis Belchim, De Sangosse, Action Pin et Sumi Agro. Au fil des stands, les biosolutions, le biocontrôle et les biostimulants sont largement mis en avant, en complément des produits phytosanitaires.

L’offre combinatoire de protection de la vigne des adhérents de Phyteis vise en priorité les bioagresseurs. Toutefois, elle prend de plus en plus en compte la résilience de la vigne notamment face au stress hydrique et aux autres aléas climatiques. Des solutions stimulent les défenses naturelles, renforcent le métabolisme des plantes ou forment une barrière de protection. D’autres agissent sur l’environnement, le sol par exemple. Exemples de biosolutions expliquées par six entreprises présentes sur le Hall A6 du Sitevi, du 28 au 30 novembre,

Corteva, préserver l’efficacité des substances actives et miser sur celle du biocontrôle

Répondre aux enjeux de la protection fongicide en apportant des solutions compatibles avec les exigences des filières, tels sont les objectifs mis en avant par Corteva sur son stand. « Aussi, nous lançons cette année deux offres pour contrôler durablement le risque mildiou, explique Aurelia Bekkal, chef marché vigne. En outre, la gamme biocontrôle comprend depuis plusieurs années un insecticide issu de fermentation bactérienne.  « Il offre une efficacité équivalente aux produits conventionnels contre les vers de la grappe eudémis et cochylis. Par ailleurs, un biofongicide à base de trois terpènes est également en cours de lancement. »

Sitevi 2023 : l’actualité de Corteva, Certis Belchim, De Sangosse, Action Pin et Sumi Agro

De gauche à droite, Aurelia Bekkal chef marché vigne Corteva, Véronique Lerendu, responsable technique biostimulants et nutrition innovante et Séverine Jeanneau, responsable agriculture durable.

Certis Belchim, focus sur une gamme anti-mildiou cuivre, biocontrôle et conventionnelle

C’est le premier Sitevi pour l’union Certis Belchim. « Spécialiste du cuivre, l’entreprise présente toutes les déclinaisons de cette substance active minérale. Celle-ci est utilisable en bio comme en conventionnel », partage Céline Puttagio, responsable communication Certis Belchim.

Par ailleurs, la gamme cuivre complète celle de fongicides antimildiou conventionnels.  « Nous sommes dans une stratégie de préservation des efficacités des substances actives. Ainsi, nous proposons différentes associations dont celles avec du cuivre », indique Agnès Gauliard, experte en solutions antimildiou conventionnelles et chef de marché cultures spécialisées. Enfin, un biocontrôle antibotrytis rejoint la gamme, une levure issue de la recherche d’Agrauxine.

Sitevi 2023 : l’actualité de Corteva, Certis Belchim, De Sangosse, Action Pin et Sumi Agro

Céline Puttagio, responsable communication Certis Belchim (à droite) et Agnès Gauliard, chef de marché cultures spécialisées.

De Sangosse, place à la phytothérapie

Dernier segment de biosolutions entré chez De Sangosse : celui de la phytothérapie. Depuis octobre, De Sangosse propose des préparations naturelles de plantes pour la viticulture suite au rachat de Biovitis. « Avec le biocontrôle, les biostimulants et les adjuvants, nous répondons aux exigences de la certification environnementale et plus globalement de l’agroécologie », explique Christophe Zugaj, directeur de la communication De Sangosse. Ainsi, le biocontrôle vise les escargots, l’oïdium, le mildiou et le black rot, de la confusion sexuelle contre eudemis et cochylis… En complément, les adjuvants accroissent l’efficacité des produits tout en réduisant la dérive.

Sitevi 2023 : l’actualité de Corteva, Certis Belchim, De Sangosse, Action Pin et Sumi Agro

Frédéric Pagès, chef marché adjuvants (à gauche) et Christophe Zugaj, directeur de la communication de De Sangosse

Action Pin, gamme anti-stress pour renforcer la vigne

Trois produits « antistress » d’origine végétale, utilisables en agriculture biologique sont mis en avant par Action Pin. Ainsi, le premier agit sur la microbiologie du sol. Dans ce cas, les bactéries accélèrent la décomposition des pailles et des résidus de cultures. En plus, elles augmentent le taux de matière organique. Conséquence, la plante résiste mieux aux stress pédologiques. Le second contient des composés issus de 25 espèces de microalgues. Particularité, il agit sur le métabolisme de la plante en cas de stress hydrique pour favoriser la réabsorption de l’eau. Enfin, le troisième renferme des terpènes. Plus physique, il forme un film protecteur sur les feuilles. « Les viticulteurs utilisent ce produit s’il y a un risque de grillures, précise Charlène Alloatti, directrice commerciale Action Pin. Ainsi, il s’applique jusqu’à un jour avant le coup de chaud. »

Sitevi 2023 : l’actualité de Corteva, Certis Belchim, De Sangosse, Action Pin et Sumi Agro

De gauche à droite, Jean-Baptiste Ostler, responsable France Action Pin, Charlène Alloatti, directrice commerciale et Vincent Deschaumes, en charge des partenariats stratégiques.

Sumi Agro, confusion sexuelle et biostimulants

La confusion sexuelle en vigne et en arboriculture constitue le point d’entrée de la gamme biocontrôle sur le stand de Sumi Agro. Par ailleurs, l’entreprise intervient avec des biostimulants en réponse aux stress hydrique et nutritif. Ainsi, ces produits augmentent le volume racinaire. D’autres améliorent l’assimilation des nutriments. Aussi, cette fonctionnalité s’obtient avec des acides hulmique ou fulvique, d’extraits d’algues ou de végétaux. « En effet, les plantes secrètent naturellement ces composés, explique Pauline Creton, responsable promotion Sumi Agro. Ils leur permettent de se protéger contre les stress climatiques. En réaction, ces molécules signal déclenchent le mécanisme de protection. De plus, le mode d’action préventif dure un mois. »

l’actualité de Corteva, Certis Belchim, De Sangosse, Action Pin et Sumi Agro

De Gauche à droite : Pauline Creton, responsable promotion Rhône Alpes- Auvergne avec Laure Trapateau, son homologue pour la région Occitanie.