Veille Secteur
Le siècle vert

Sitevi 2021 : accompagner les viticulteurs pour pousser plus loin l’agroécologie

Pour accélérer la transition agroécologique, les viticulteurs demandent plus de conseils. Tel est le message clé de deux conférences organisées sur le Sitevi. Exemples avec la région Occitanie et La Coopérative Anne de Joyeuse.

La transition agroécologique est actée par les viticulteurs. De l’avis des quatre conseillers des Chambres d’agriculture qui ont témoigné sur le Sitevi à Montpellier, lors d’un colloque organisé le 30 novembre 2021 sur ce thème, ils vont même plus loin en expérimentant des solutions pour réduire les utilisations de produits phytosanitaires conventionnels. Toutefois, ils demandent plus d’accompagnement. Lequel peut porter sur les questions réglementaires ou la gestion du sol. Le prochain enjeu concerne l’empreinte carbone, il va monter en puissance dans les deux prochaines années. La transition agroécologique consiste avant tout à s’adapter.

L’Occitanie vise 10 000 Contrats agriculture durable en 2027

Et pour aider à s’adapter, la Région Occitanie expérimente sur 2021 et 2022, les Contrats d’agriculture durable. Ils seront déployés en 2023. Initiée dans le cadre du Pacte Vert régional, la démarche a été présentée lors d’une conférence dans le cadre du Sitevi. L’objectif est d’atteindre 10 000 contrats fin 2027. D’abord en phase pilote en 2021 dans six territoires auprès d’une soixantaine d’agriculteurs et structures collectives, le dispositif va être élargi dès 2022 dans la perspective de la PAC 2023. Il s’appuie sur une démarche de progrès avec des indicateurs de suivi. La stratégie est d’aider les agriculteurs à tester sur le terrain des outils avant de les généraliser. Elle mise sur un accompagnement par des conseillers afin de donner confiance.

La coopérative Anne de Joyeuse atteint ses objectifs HVE

De son côté, la coopérative Anne de Joyeuse, fait partie des structures collectives qui ont mis en place la « mesure 16.7 eau » du Programme de développement rural 2014-2020*. Implantée à Limoux, elle regroupe 340 exploitations. « Pour répondre à nos marchés, nous avons besoin des signes de qualité HVE et AB en appui », a expliqué Guillaume Vaysse, responsable technique de la cave. Le suivi du projet est réalisé par des comités de pilotage et en relation étroite avec la Région Occitanie ainsi que l’Agence de l’eau. Les aides nécessaires à l’atteinte des objectifs peuvent être revues suivant le contexte et les nouveaux besoins. Un technicien a été recruté pour piloter le projet. Quels sont les premiers résultats ? La progression de la norme HVE est au rendez-vous avec 230 exploitations certifiées collectivement sur 340 exploitations. Par contre l’objectif n’est pas atteint en bio. 19 exploitations sont labellisées et/ou en conversion. Une accélération est prévue pour 2022.  Guillaume Vaysse estime cette stratégie apporte d’autres bénéfices comme « une plus importante concertation entre acteurs ou la mise à jour des outils de suivi de projet. »

* Financé par le Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER).

Trophées HVE La Coopération agricole remis sur le Sitevi

La coopération est d’ailleurs très impliquée dans la certification HVE. Elle s’est fixée un objectif de 100 % des caves engagées dans cette démarche en 2025. 70 % le sont déjà en Occitanie. Lors de remise des Trophées HVE Coop de France sur le Sitevi, six récompenses ont été décernées à des caves coopératives occitanes, sur 24 lauréats. Il s’agit des coopératives Terroir en Garrigues, Mont Alaric, de Carsac, Labastide, Les 2 terroirs et Pont du Gard.

Ceci pourrait aussi vous intéresser

Bayer s’engage dans un programme européen de décarbonation de l’agriculture

En savoir plus
La force d'un réseau actif et engagé

Progresser ensemble

Nous, acteurs du monde agricole, aux côtés des autres organisations professionnelles agricoles, prenons part à l’ambition collective de construire une trajectoire de progrès pour la protection de toutes les cultures, fondée sur des solutions concrètes, efficaces, durables et acceptées de tous.

En savoir plus
Restez informé de nos actualités Je m'inscris à la Newsletter