Veille Secteur
Le siècle vert

Sima Innovations Awards, la révolution du numérique a atteint sa maturité

Les capteurs et l’intelligence artificielle accroissent la précision des pratiques agricoles. Ils mesurent aussi l’invisible : la performance environnementale. Le jury des Sima Innovations Awards a notamment récompensé ces fonctionnalités en décernant l’or à un pulvérisateur intelligent et le bronze a des solutions pour piloter la décarbonation de l’agriculture.

Les Sima Innovation Awards se sont déroulés le 6 novembre en présence de Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture. Créés en 1931, ces trophées récompensent les innovations qui dessinent les tendances de fond des transformations agricoles. Le numérique, désormais à maturité, joue un rôle clé. On parle même de « numérique de la fonctionnalité », comme l’a souligné Christian Huyghe, directeur scientifique de l’Inrae et président des Sima Innovation Awards, en introduction de la remise des prix. Avec des capteurs et de l’intelligence artificielle, le numérique de précision permet d’aller plus loin dans la performance agroécologique. Il répond aux hétérogénéités au sein des parcelles pour apporter la bonne dose d’intrants au bon endroit, notamment pour l’application des produits phytosanitaires. Ces solutions digitales aident aussi à optimiser l’emploi des produits de bioprotection inspirés de la nature.

Le trophée d’or pour la pulvérisation ciblée plante par plante

Le trophée d’or de la catégorie « robotique et électronique embarquée » remis à l’entreprise Suisse Ecorobotix illustre cet exemple du digital au service de la transition agricole. Le pulvérisateur Ara utilise une technologie de ciblage plante par plante avec une précision de pulvérisation d’une surface de 6×6 cm pour un travail jusqu’à 7 km/h. Jusqu’à 95 % de réduction de produits phytosanitaires est possible. Treize traitements herbicides, fongicides ou insecticides sont actuellement validés pour les cultures en ligne et maraîchères. Il permet aussi d’appliquer des solutions de bioprotection en désherbage comme l’acide pélargonique.

 

Grâce aux caméras disposées sur les trois blocs de la plateforme Ara, une intelligence artificielle distingue les plantes cultivées des adventices pour ne cibler que ces dernières.

Le numérique pour accompagner la décarbonation de l’agriculture doublement récompensé

La transition agroécologique nécessite de mesurer la performance des pratiques agricoles, notamment avec le déploiement des solutions de bioprotection. « Les capteurs et les logiciels d’analyses rendent possible l’évaluation de la performance environnementale », a souligné le directeur scientifique de l’Inrae, citant l’exemple du calcul des émissions de GES économisées et du carbone stocké dans les sols agricoles. Deux trophées de bronze ont d’ailleurs été décernés dans la catégorie « services et logiciels » à deux solutions qui accompagnent les agriculteurs dans la certification bas carbone : MyEasyFarm avec sa plateforme MyEasyCarbon et Agrosolutions pour l’outil Carbon Extract.

France 2030 : un nouveau fonds de 400 M€ pour l’agroéquipement

Marc Fesneau a annoncé en clôture des Sima Innovations Awards le lancement d’un nouveau dispositif France 2030 relatif à l’agroéquipement doté d’un fonds de 400 M€. Il comporte deux volets : le financement de projets de recherche qui répondront au défi de la transition agricole ainsi que l’ouverture d’un guichet FranceAgriMer destiné aux agriculteurs pour investir dans ces technologies.

Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a annoncé le 6 novembre lors des Sima Innovation Awards un nouveau dispositif France 2030 relatif à l’agroéquipement doté d’une enveloppe de 400 M€.

Restez informé de nos actualités Je m'inscris à la Newsletter